Vous souhaitez
ABRY en vidéo




Le PTZ nouvelle formule est arrivé !

Les aides à la rénovation

Prêts, primes, avantages fiscaux... De nombreux dispositifs permettent d’aider les particuliers à financer leurs travaux de rénovation. Quelles sont les aides auxquelles vous pouvez prétendre ? Quelles sont les conditions de ressources nécessaires ? On vous dit tout.
Qu’il s’agisse de rénover votre résidence principale ou d’effectuer quelques travaux dans votre location, il existe plusieurs aides pour vous aider à rafraîchir votre habitation.

CRÉDIT D’IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE

Le Crédit d’impôt développement durable est accessible à tous, sans condition de ressources. Il peut être demandé tant par les propriétaires que les locataires. Il s’agit d’un dispositif fiscal qui vous permet de déduire une partie des dépenses liée à la rénovation, de votre impôt sur le revenu. Pour en bénéficier, vous devez réaliser un « bouquet de travaux », soit deux types d’ouvrages répertoriés dans une liste. Quant au professionnel en charge de leur réalisation, il doit être certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement). Le montant des dépenses est plafonné à 8000 € pour une personne seule et 16 000 € pour un couple. Bon à savoir : le CIDD est cumulable avec l’éco-prêt à taux zéro (PTZ), les aides de la Région et celles de l’Agence nationale de l’habitat (Anah).


 

L’ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO (PTZ)

Ce dispositif est un prêt à taux zéro accordé par les banques aux propriétaires. Tout le monde peut en bénéficier. Toutefois, l’éco-prêt ne peut être accordé qu’une fois par ménage. La somme peut atteindre 30 000 € et est remboursable sur 15 ans maximum.
Là encore, pour en profiter, les propriétaires doivent effectuer plusieurs travaux. L’habitation doit également être occupée, soit par le propriétaire soit par des locataires. Et être construite avant 1990.

LES AIDES DE L’AGENCE NATIONALE DE L’HABITAT (ANAH)

L’Anah accorde des aides aux propriétaires, qu’ils soient occupants ou bailleurs. Ce coup de pouce est soumis à des conditions de ressources. Pour que la demande soit validée, le bénéficiaire doit toutefois être propriétaire depuis au moins 15 ans.
L’Anah rembourse jusqu’à 50 % du montant des travaux. Et si le gain énergétique atteint 25 %, vous bénéficiez d’une aide supplémentaire de 3000 €. Un coup de pouce toujours bienvenu !

 

PRIME À LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

Pour bénéficier de cette prime de 1350 €, dépêchez-vous ! Vous avez en effet jusqu’au 31 décembre 2015 pour en faire la demande.
Ce coup de pouce est accordé en fonction de vos revenus. Il doit financer plusieurs travaux, et est cumulable avec le CIDD et l’éco-prêt.

AIDES DE LA RÉGION

L’Auvergne peut également prendre en charge une partie des travaux de rénovation de votre habitation. La Région encourage ainsi les énergies renouvelables. Elle subventionne par exemple l’installation d’un chauffe-eau solaire ou d’une chaudière bois, par le biais du Chèque énergie Auvergne, soumis à conditions de ressources.

Abry Immobilier : Le PTZ nouvelle formule est arrivé ! - Abry Immobilier - Page 36 immobilier issoire , immobilier saint raphael , immobilier clermont ferrand , immobilier lempdes , immobilier frejus , immobilier clermont ferrand immobilier -